top of page

Petites explications sur les différents troubles de la vision

Dernière mise à jour : 28 mai 2023


Il existe une variété de problèmes de vision que vous devriez connaître et qui peuvent vous affecter à différents âges. Ils peuvent varier en gravité. Vous trouverez ci-dessous un aperçu général des problèmes de vision les plus courants. Toutefois, vous devriez consulter LOPTICIEN.CA pour diagnostiquer correctement une situation potentielle.


Il existe plusieurs signes et symptômes qui peuvent indiquer un problème de vision. Voici quelques indicateurs courants :

  1. Vision floue ou trouble : Si vous avez du mal à voir clairement les objets de près ou de loin, si votre vision est floue ou si vous remarquez une diminution de la netteté visuelle, cela peut indiquer un problème de vision.

  2. Difficulté à lire ou à voir de près : Si vous éprouvez des difficultés à lire des textes de près, que vous devez rapprocher les objets pour les voir clairement, ou que vous ressentez une fatigue oculaire fréquente lors de la lecture, cela peut être un signe de problèmes de vision, comme la presbytie.

  3. Sensibilité à la lumière : Si vous êtes plus sensible à la lumière vive ou si vous ressentez une gêne oculaire excessive en présence de lumières vives, cela peut indiquer une sensibilité accrue à la lumière, appelée photophobie, qui peut être associée à certains problèmes oculaires.

  4. Vision double : La vision double, également appelée diplopie, est le fait de voir deux images distinctes d'un objet. Si vous rencontrez ce problème, il peut être le signe d'un trouble de la vision, tel que la cataracte, le strabisme ou d'autres problèmes oculaires.

  5. Mauvaise vision nocturne : Si vous avez des difficultés à voir clairement dans des conditions de faible luminosité, comme la nuit ou dans des endroits sombres, cela peut indiquer une mauvaise vision nocturne, qui peut être due à des problèmes tels que la myopie ou la cataracte.

  6. Yeux rouges, irrités ou secs : Des yeux rouges, irrités, secs ou larmoyants de manière excessive peuvent être le signe de divers problèmes oculaires, tels que la conjonctivite, la sécheresse oculaire ou des allergies.

  7. Maux de tête fréquents : Des maux de tête fréquents, en particulier après une activité visuelle prolongée, comme la lecture ou l'utilisation d'un écran, peuvent être liés à une correction de vision inadéquate ou à d'autres problèmes oculaires.

Il est important de noter que ces symptômes peuvent également être associés à d'autres problèmes de santé, il est donc recommandé de consulter un professionnel de la vue, un ophtalmologiste ou un optométriste, pour un examen complet de la vision. Ils seront en mesure d'évaluer votre vision, de diagnostiquer tout problème éventuel et de vous proposer un traitement approprié si nécessaire.

 

MYOPIE

Qu’est-ce que la myopie?


La myopie, également connue sous le nom de vision floue de loin, est un défaut de vision courant qui affecte la capacité d'une personne à voir clairement les objets éloignés. Les personnes atteintes de myopie ont généralement une vision nette de près, mais une vision floue lorsque les objets sont situés à une certaine distance.


La myopie se produit lorsque la forme de l'œil est trop longue ou lorsque la cornée (la surface transparente de l'œil) est trop courbée. Ces anomalies affectent la façon dont la lumière se concentre sur la rétine, la couche sensible à la lumière à l'arrière de l'œil. Au lieu de se focaliser précisément sur la rétine, la lumière se concentre en avant de celle-ci, provoquant une image floue pour les objets éloignés.


La myopie peut se développer à différents stades de la vie, mais elle a souvent tendance à se manifester pendant l'enfance ou l'adolescence et peut évoluer progressivement jusqu'à l'âge adulte. Les causes exactes de la myopie ne sont pas complètement comprises, mais des facteurs génétiques et environnementaux peuvent jouer un rôle dans son apparition.

Heureusement, la myopie peut être corrigée de différentes manières, notamment :

  1. Les lunettes : Les lunettes de correction sont le moyen le plus courant de corriger la myopie. Les verres de lunettes pour la myopie sont conçus avec des lentilles concaves, qui sont plus minces au centre et plus épaisses sur les bords. Cela aide à dévier la lumière vers l'arrière de l'œil, permettant une mise au point plus nette sur la rétine.

  2. Les lentilles de contact : Les lentilles de contact sont une alternative populaire aux lunettes. Les lentilles de contact pour la myopie sont également concaves et sont placées directement sur la surface de l'œil pour corriger le défaut de vision. Il existe différents types de lentilles de contact, y compris des lentilles souples et des lentilles rigides, chacune avec ses propres avantages et caractéristiques.

Il est important de consulter un professionnel de la vue pour déterminer la meilleure option de correction de la myopie en fonction de votre situation individuelle. Ils effectueront un examen approfondi de votre vision et de votre santé oculaire, et vous guideront vers la solution la plus appropriée pour vos besoins.


Il convient également de noter que la myopie peut évoluer au fil du temps, en particulier chez les enfants et les adolescents. Une surveillance régulière de la vision est donc essentielle pour détecter toute progression de la myopie et ajuster la correction si nécessaire.

HYPERMÉTROPIE

Qu’est-ce que l’hypermétropie?

L'hypermétropie, également connue sous le nom de vision floue de près, est un défaut de vision courant qui affecte la capacité d'une personne à voir clairement les objets proches. Contrairement à la myopie, où la vision de loin est affectée, l'hypermétropie se caractérise par une difficulté à se concentrer sur des objets rapprochés.


L'hypermétropie se produit lorsque la forme de l'œil est trop courte ou lorsque la courbure de la cornée est trop plate. Ces anomalies affectent la façon dont la lumière se concentre sur la rétine, la couche sensible à la lumière à l'arrière de l'œil. Au lieu de se focaliser précisément sur la rétine, la lumière se concentre en arrière de celle-ci, provoquant une mise au point incorrecte et une vision floue pour les objets proches.


L'hypermétropie peut être présente dès la naissance (hypermétropie congénitale) ou se développer au fil du temps. Certains facteurs, tels que l'hérédité, la forme de l'œil et l'âge, peuvent contribuer à son apparition.


Heureusement, l'hypermétropie peut être corrigée de différentes manières, notamment :

  1. Les lunettes : Les lunettes de correction sont le moyen le plus courant de corriger l'hypermétropie. Les verres de lunettes pour l'hypermétropie sont conçus avec des lentilles convexes, qui sont plus épaisses au centre et plus minces sur les bords. Cela aide à dévier la lumière vers l'intérieur de l'œil, permettant une mise au point plus nette sur la rétine.

  2. Les lentilles de contact : Les lentilles de contact sont une alternative populaire aux lunettes pour corriger l'hypermétropie. Les lentilles de contact pour l'hypermétropie sont également convexes et sont placées directement sur la surface de l'œil pour corriger le défaut de vision. Comme pour les lunettes, il existe différents types de lentilles de contact, y compris des lentilles souples et des lentilles rigides, chacune avec ses propres avantages et caractéristiques.

Il est important de consulter un professionnel de la vue pour déterminer la meilleure option de correction de l'hypermétropie en fonction de votre situation individuelle. Ils effectueront un examen approfondi de votre vision et de votre santé oculaire, et vous guideront vers la solution la plus appropriée pour vos besoins.


Il convient également de noter que l'hypermétropie peut évoluer au fil du temps, en particulier chez les enfants. Une surveillance régulière de la vision est donc essentielle pour détecter toute progression de l'hypermétropie et ajuster la correction si nécessaire.


PRESBYTIE

Qu’est-ce que la Presbytie ?

La presbytie est un défaut de vision courant qui se manifeste généralement chez les personnes d'âge moyen ou plus âgées. Elle est causée par une diminution de la capacité de l'œil à se concentrer sur des objets proches. Contrairement à la myopie et à l'hypermétropie, qui affectent la vision à toutes les distances, la presbytie est spécifiquement liée à la difficulté de mise au point pour les objets rapprochés.


La presbytie se produit en raison de modifications liées à l'âge au niveau de la lentille de l'œil et des muscles oculaires responsables de son ajustement. Avec le temps, la lentille devient plus rigide et perd de sa flexibilité, ce qui rend plus difficile pour l'œil de changer de mise au point entre les distances. Cela entraîne une vision floue ou une difficulté à lire des textes rapprochés.


Les symptômes de la presbytie comprennent la fatigue oculaire, des maux de tête lors de la lecture ou du travail sur des objets proches, et le besoin de tenir les objets à une distance de lecture plus éloignée. Ces symptômes peuvent s'aggraver avec le temps et peuvent nécessiter une correction pour améliorer la vision de près.


La presbytie peut être corrigée de différentes manières, notamment :

  1. Les lunettes de lecture : Les lunettes de lecture sont une option courante pour corriger la presbytie. Elles sont conçues pour fournir une correction de mise au point spécifique pour les objets rapprochés, comme la lecture. Les lunettes de lecture sont disponibles dans différentes puissances, et l'utilisateur peut les mettre et les enlever selon les besoins.

  2. Les verres progressifs : Les verres progressifs, également appelés verres multifocaux, sont une autre option pour corriger la presbytie. Contrairement aux lunettes de lecture, les verres progressifs ont une zone de correction pour les objets rapprochés en bas de la lentille, une zone intermédiaire pour les distances moyennes et une zone supérieure pour la vision de loin. Cela permet une transition en douceur entre les différentes distances de mise au point.

  3. Les lentilles de contact multifocales : Les lentilles de contact multifocales sont conçues pour corriger la presbytie de la même manière que les verres progressifs. Elles offrent différentes zones de correction pour les objets rapprochés, intermédiaires et lointains. Les lentilles de contact multifocales peuvent être portées quotidiennement ou en mode d'utilisation prolongée, selon les besoins et le mode de vie de la personne.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la vue pour déterminer la meilleure option de correction de la presbytie en fonction de votre situation individuelle. Ils effectueront un examen complet de votre vision et de votre santé oculaire, et vous guideront vers la solution la plus appropriée pour vos besoins.


En conclusion, la presbytie est un défaut de vision courant lié à l'âge qui entraîne une difficulté de mise au point pour les objets proches. Elle peut être corrigée à l'aide de lunettes de lecture, de verres progressifs ou de lentilles de contact multifocales. Consultez un professionnel de la vue pour déterminer la meilleure option de correction pour vous et bénéficier d'une vision claire et nette de près.


ASTIGMATISME


Qu’est-ce que l'astigmatisme ?

L'astigmatisme est un défaut de vision courant qui affecte la façon dont l'œil se focalise sur la lumière. Contrairement à la myopie (vision floue de loin) et à l'hypermétropie (vision floue de près), qui sont principalement liées à la forme globale de l'œil, l'astigmatisme est causé par une irrégularité dans la courbure de la cornée ou du cristallin.


Dans un œil sain, la cornée et le cristallin ont une courbure uniforme et lisse, ce qui permet à la lumière de se focaliser précisément sur la rétine, la couche sensible à la lumière à l'arrière de l'œil. Cependant, chez les personnes atteintes d'astigmatisme, la cornée ou le cristallin ont une courbure irrégulière, similaire à la forme d'un ballon de rugby plutôt qu'à un ballon de football.


Cette irrégularité provoque une focalisation de la lumière en plusieurs points plutôt qu'en un seul, ce qui entraîne une vision floue et déformée à toutes les distances.


Les symptômes de l'astigmatisme peuvent varier en fonction de la gravité du défaut, mais ils comprennent généralement une vision floue, déformée ou floue à toutes les distances, une fatigue oculaire, des maux de tête et une difficulté à voir les détails fins. Certains individus peuvent également éprouver une sensibilité à la lumière ou des difficultés de vision nocturne.


L'astigmatisme peut être corrigé de différentes manières, notamment :

  1. Les lunettes : Les lunettes de correction sont l'option la plus courante pour corriger l'astigmatisme. Les verres des lunettes astigmatiques sont fabriqués avec une courbure spéciale, appelée torique, qui compense la courbure irrégulière de la cornée ou du cristallin. Les lunettes astigmatiques offrent une correction précise et permettent une vision claire à toutes les distances.

  2. Les lentilles de contact : Les lentilles de contact sont une alternative populaire aux lunettes pour corriger l'astigmatisme. Les lentilles de contact toriques sont conçues pour avoir une forme spécifique qui correspond à la courbure irrégulière de la cornée ou du cristallin. Elles offrent une correction stable et précise de l'astigmatisme, permettant une vision claire sans les contraintes des lunettes.

  3. Les lentilles de contact spéciales : Pour les cas d'astigmatisme plus complexe ou d'astigmatisme combiné à d'autres défauts de vision, des lentilles de contact spéciales, telles que les lentilles de contact rigides ou les lentilles de contact sclérales, peuvent être utilisées. Ces lentilles offrent une correction précise et personnalisée de l'astigmatisme et peuvent être adaptées aux besoins individuels de chaque patient.

Il est important de consulter un professionnel de la vue pour déterminer la meilleure option de correction de l'astigmatisme en fonction de votre situation individuelle. Ils effectueront un examen approfondi de votre vision et de votre santé oculaire, et vous guideront vers la solution la plus appropriée pour vos besoins.



CATARACTE


C'est quoi la cataracte ?


La cataracte est un trouble courant de l'œil qui se produit lorsque le cristallin, une lentille transparente située à l'intérieur de l'œil, devient trouble.


Le cristallin est normalement clair et permet le passage de la lumière vers la rétine, la couche sensible à la lumière située à l'arrière de l'œil. Cependant, avec l'âge ou en raison d'autres facteurs, le cristallin peut se nuancer, ce qui entraîne une vision floue, une diminution de la perception des couleurs et une sensibilité accrue à la lumière.


Les cataractes peuvent se développer progressivement et affecter un ou les deux yeux. Les symptômes courants de la cataracte comprennent une vision floue ou trouble, une diminution de la vision nocturne, une sensibilité accrue à la lumière vive, des difficultés à voir les couleurs vives et des halos autour des sources lumineuses. Les personnes atteintes de cataracte peuvent également ressentir le besoin de changer fréquemment leur prescription de lunettes.


La principale cause de la cataracte est le vieillissement naturel de l'œil. À mesure que nous vieillissons, les protéines présentes dans le cristallin peuvent se décomposer et s'accumuler, ce qui entraîne un voilement de la lentille. D'autres facteurs de risque de développement de la cataracte comprennent des antécédents familiaux de cataracte, une exposition excessive aux rayons ultraviolets du soleil, le tabagisme, certaines maladies systémiques comme le diabète, et l'utilisation à long terme de certains médicaments, notamment les corticostéroïdes.


La correction de la cataracte implique généralement une intervention chirurgicale appelée extraction de la cataracte ou phacoémulsification. Cette procédure consiste à retirer le cristallin trouble et à le remplacer par une lentille artificielle, appelée implant intraoculaire. La chirurgie de la cataracte est l'une des interventions chirurgicales les plus courantes et est considérée comme une procédure sûre et efficace.


La chirurgie de la cataracte se déroule généralement en ambulatoire, ce qui signifie que le patient rentre chez lui le jour même de l'intervention. Elle est réalisée sous anesthésie locale ou topique, ce qui signifie que le patient est éveillé mais insensible à la douleur pendant l'opération.


Le chirurgien effectue de petites incisions dans l'œil, utilise une sonde ultrasonique pour fragmenter et aspirer le cristallin nuageux, puis insère un implant intraoculaire pour restaurer la clarté de la vision.


Il est important de noter que même si la chirurgie de la cataracte peut éliminer le trouble visuel causé par la cataracte, cela ne signifie pas que d'autres problèmes oculaires existants, tels que la myopie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme, sont corrigés. Les patients peuvent toujours avoir besoin de porter des lunettes ou des lentilles de contact après la chirurgie pour obtenir une vision optimale.


En quoi consiste l’intervention ?


L'intervention chirurgicale pour la cataracte, appelée extraction de la cataracte ou phacoémulsification, est un procédé courant et éprouvé pour traiter la cataracte. Voici une explication de la procédure :

  1. Anesthésie : Avant le début de l'intervention, un anesthésique est généralement appliqué sur l'œil pour engourdir la surface de l'œil.

  2. Incision : Le chirurgien ophtalmologiste commence par faire une petite incision dans la cornée, la surface transparente de l'œil. Cette incision est généralement de l'ordre de 2 à 3 millimètres et est réalisée avec une grande précision.

  3. Capsulorhexis : Une fois l'incision réalisée, le chirurgien crée une ouverture circulaire dans la capsule qui entoure le cristallin. Cette étape est appelée capsulorhexis. L'ouverture permet d'accéder au cristallin pour sa fragmentation et son extraction ultérieure.

  4. Phacoémulsification : Une fois la capsule ouverte, le chirurgien utilise une sonde ultrasonique spéciale, appelée phacoémulsificateur, pour fragmenter le cristallin nuageux en de petites particules. Le phacoémulsificateur émet des vibrations ultrasoniques qui dissolvent le cristallin en fragments liquéfiés qui peuvent être aspirés hors de l'œil.

  5. Aspiration : Les fragments liquéfiés du cristallin sont aspirés à l'aide d'une sonde délicate. L'aspiration se fait avec une grande précision pour retirer complètement le cristallin nuageux de l'œil.

  6. Implant intraoculaire : Après l'extraction de la cataracte, un implant intraoculaire, également appelé lentille intraoculaire, est inséré dans la capsule qui entourait le cristallin. L'implant intraoculaire peut être pliable ou rigide, selon le type choisi par le chirurgien et les besoins visuels du patient. L'implant intraoculaire remplace le cristallin naturel et permet de restaurer la clarté de la vision.

  7. Fermeture de l'incision : Une fois l'implant intraoculaire en place, l'incision cornéenne est généralement autonome et ne nécessite pas de points de suture. La stabilité de l'incision est assurée par la pression normale à l'intérieur de l'œil.

La durée de l'intervention de la cataracte est généralement assez courte, allant de 15 à 30 minutes. Les patients sont généralement en mesure de rentrer chez eux peu de temps après la fin de l'opération, bien qu'il soit recommandé d'avoir quelqu'un pour les accompagner.


Il est important de noter que l'intervention de la cataracte peut être effectuée sur un œil à la fois, avec un délai d'environ une à quelques semaines entre les deux interventions si les deux yeux sont touchés par la cataracte.


Cette procédure sûre et courante permet de restaurer la clarté de la vision et améliore considérablement la qualité de vie des personnes atteintes de cataracte.


Si vous envisagez une intervention de la cataracte, il est important de consulter un optométriste qualifié pour évaluer votre situation et discuter des options de traitement appropriées.


DMLA ( Dégénérescence macularaire liée à l'âge )


C'est quoi la DMLA ?


La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une affection oculaire chronique qui affecte la macula, une petite partie de la rétine située à l'arrière de l'œil.


La macula est responsable de la vision centrale, qui est essentielle pour les activités telles que la lecture, la conduite et la reconnaissance des visages. La DMLA est la principale cause de perte de vision chez les personnes âgées de plus de 50 ans.


La DMLA se divise en deux formes principales : la DMLA sèche et la DMLA humide.

  1. DMLA sèche : Également appelée DMLA atrophique, la DMLA sèche est la forme la plus courante de la maladie. Elle est caractérisée par la présence de dépôts appelés drusen qui s'accumulent sur la macula, ainsi que par une perte progressive des cellules photoréceptrices de la rétine. La DMLA sèche évolue généralement plus lentement que la forme humide et peut entraîner une vision floue, une diminution de la vision des contrastes et une vision centrale altérée.

  2. DMLA humide : La DMLA humide, également appelée DMLA néovasculaire, est une forme plus avancée et potentiellement plus grave de la maladie. Elle se caractérise par la formation de nouveaux vaisseaux sanguins anormaux sous la macula. Ces vaisseaux sanguins anormaux sont fragiles et peuvent fuir du liquide et du sang, ce qui endommage la macula et entraîne une perte de vision centrale rapide et sévère.

Il est important de noter que la DMLA ne conduit généralement pas à une cécité totale, car la vision périphérique reste intacte. Cependant, la perte de vision centrale peut considérablement affecter les activités quotidiennes et la qualité de vie.


GLAUCOME


C'est quoi le glaucome?


Le glaucome est une maladie oculaire chronique caractérisée par des lésions progressives du nerf optique, qui est responsable de la transmission des signaux visuels du globe oculaire au cerveau. Cette affection est souvent associée à une augmentation de la pression à l'intérieur de l'œil, connue sous le nom de pression intraoculaire, bien que dans certains cas, le glaucome puisse également se développer avec une pression intraoculaire normale ou basse. Si elle n'est pas traitée, la progression du glaucome peut entraîner une perte de vision permanente et éventuellement la cécité.


Il existe plusieurs types de glaucome, les plus courants étant le glaucome à angle ouvert et le glaucome à angle fermé :

  1. Glaucome à angle ouvert : C'est la forme la plus courante de glaucome. Dans cette condition, le drainage du liquide intraoculaire, appelé humeur aqueuse, à travers le réseau trabéculaire est entravé, entraînant une augmentation progressive de la pression intraoculaire. Le glaucome à angle ouvert est souvent asymptomatique aux premiers stades et peut passer inaperçu jusqu'à ce que la vision périphérique soit considérablement affectée.

  2. Glaucome à angle fermé : Dans cette forme de glaucome, l'angle entre la cornée et l'iris est fermé ou partiellement fermé, ce qui entrave le drainage normal du liquide intraoculaire. Le glaucome à angle fermé peut provoquer une augmentation soudaine de la pression intraoculaire, entraînant des symptômes aigus tels que douleurs oculaires intenses, rougeur, vision floue, nausées et vomissements. Il nécessite une attention médicale immédiate.

En plus de l'angle d'ouverture, le glaucome peut également être classé en fonction de sa progression et de sa gravité :

  1. Glaucome primitif : Il s'agit de la forme la plus courante de glaucome et se développe lentement au fil du temps.

  2. Glaucome secondaire : Cette forme de glaucome est causée par d'autres affections oculaires ou des facteurs sous-jacents, tels que le diabète, les traumatismes oculaires, l'utilisation prolongée de corticostéroïdes, etc.

  3. Glaucome congénital : Il s'agit d'une forme rare de glaucome qui se manifeste dès la naissance ou peu de temps après. Il est souvent causé par une anomalie du développement de l'angle de drainage de l'œil.

La correction du glaucome vise principalement à contrôler la progression de la maladie et à prévenir une perte de vision supplémentaire.


Il est important de noter que le glaucome est une maladie chronique qui nécessite un suivi régulier avec un ophtalmologiste. Le traitement et la correction du glaucome visent à contrôler la progression de la maladie et à prévenir une perte de vision supplémentaire, mais ils ne peuvent pas restaurer la vision déjà perdue. Il est donc essentiel de diagnostiquer et de traiter le glaucome le plus tôt possible pour préserver au mieux la santé des yeux et la qualité de vision.


STRABISME


C'est quoi le strabisme ?


Le strabisme est un défaut de la vision dans lequel les yeux ne sont pas alignés correctement.


Lorsque vous regardez un objet, les yeux doivent être alignés de manière à ce que les axes visuels des deux yeux se croisent au même point sur l'objet regardé. Dans le cas du strabisme, les yeux peuvent être déviés vers l'intérieur (strabisme convergent), vers l'extérieur (strabisme divergent), vers le haut ou vers le bas. Cette condition peut être présente tout le temps ou se produire de manière intermittente.


Le strabisme peut survenir chez les enfants et les adultes, mais il est plus courant chez les enfants. Les causes possibles du strabisme comprennent :

  1. Faiblesse musculaire : Si les muscles oculomoteurs ne fonctionnent pas correctement ou sont affaiblis, cela peut entraîner un déséquilibre et un strabisme.

  2. Problèmes de vision : Une différence de vision entre les deux yeux, telle que l'hypermétropie (difficulté à voir de près) ou la myopie (difficulté à voir de loin), peut provoquer un strabisme. Le cerveau peut tenter de supprimer les images floues en déviant un œil.

  3. Problèmes neurologiques : Dans certains cas, des problèmes neurologiques tels que le trouble du nerf oculomoteur ou la paralysie des muscles oculaires peuvent entraîner un strabisme.

Le strabisme peut avoir des conséquences sur la vision et le développement visuel, notamment une vision double, une diminution de la perception de la profondeur et une amblyopie (œil paresseux), qui se produit lorsque le cerveau ignore les images provenant de l'œil dévié pour éviter la confusion visuelle.


La correction du strabisme dépend de la cause sous-jacente et de la gravité du défaut de vision. Voici quelques-unes des options de correction courantes pour le strabisme :

  1. Lunettes ou lentilles de contact : Si le strabisme est associé à un problème de vision, le port de lunettes ou de lentilles de contact peut aider à corriger la vision et réduire le strabisme. Ces corrections peuvent équilibrer la vision entre les deux yeux et réduire la suppression de l'image par le cerveau.

  2. Orthoptie : L'orthoptie est une thérapie non chirurgicale utilisée pour renforcer les muscles oculomoteurs et améliorer le contrôle des yeux. Elle implique généralement des exercices oculaires et peut être recommandée en combinaison avec le port de lunettes.

  3. Patching : Le patching est une technique souvent utilisée chez les enfants atteints de strabisme et d'amblyopie. Elle consiste à couvrir l'œil fort (non dévié) avec un patch pendant certaines périodes de la journée pour stimuler l'œil plus faible (dévié) et favoriser son développement visuel.

Il est important de noter que le traitement du strabisme doit être adapté à chaque cas individuel. Il est recommandé de consulter un ophtalmologiste spécialisé dans le traitement du strabisme pour une évaluation approfondie et un plan de traitement personnalisé.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page